Françoise CHAUSSIN

 

I'outremer est un aluminosilicate de sodium sulfaté que l'on trouve en cristaux cubiques, un très beau bleu que j'aurais aimé avoir dans ma boite de peinture. Enfant, j'imaginais cette couleur l'empruntant à la plus belle nuance de la mer, mais sous quels cieux ? Cette recherche m'a obligée à trouver la juxtaposition des couleurs qui provoque l'émotion d'un tableau. Otto Schauer, Claude  Domec m'ont souvent guidée dans cette implication.

 

     Jean-José HODARA

 

Le jour ou Élise Dürr a levé pour ses illustrateurs le voile qui entourait malicieusement son projet sur les passantes des bouts du monde, la surprise ou l'ironie ont dû se lire sur ma figure, car elle a sèchement ajouté « le théme : un homme, une femme, une rencontre, une séparation » et  « voici des manuscrits ». Élise avait tout dit, C'était maintenant à nous.

 En conséquence j'ai laissé de côté – du moins l'ai-je cru, tout un passé heureux écoulé dans les djebels marocains, une vie familiale métropolitaine   «normale », une carrière classique d'ingénieur, et même une gloire passagère de lauréat de l'Institut de France. La lecture aidant, je me suis, ironie du sort, retrouvé dans l'aire provisoire des amours tendres d'adolescent, des serments impossibles à tenir, des fantasmes de cavalier ou de marin héroïque, des compassions sincères, des irrésolutions et des envies, et des libertés, toutes illusoires.

    

   

       élocoquent éditions

    5bis rue Marcel Allegot

          92190 MEUDON
         tél: 01.39.89.57.16
     
info@elocoquent.com

 

 utilisez notre formulaire 

   de  contact ou de commande